SE-Training

La formation à la SE ne peut être suivie que dans son ensemble.
La condition d'admission est la participation à une introduction à la SE de 3 jours avec un professeur de SE accrédité.

La formation SE se compose de 39 jours de cours. L’inscription suppose la participation à l’intégralité de la formation SE. L’admission est soumise à la participation à un séminaire d’introduction de 3 jours avec un formateur SE agréé. L’admission peut être refusée ou soumise à conditions en cas d’activation excessive de la part du candidat.

Cette formation continue axée sur le traitement des traumatismes s’adresse plus particulièrement aux personnes ayant souvent à faire à des personnes traumatisées (personnel médical, psychologues, psychothérapeutes, pédagogues, orthopédagogues, travailleurs sociaux, secouristes, thérapeutes corporels, coaches, etc.). En Suisse, l’inscription suppose la participation à l’intégralité du cours.

La formation à la SE n’est pas une licence permettant de proposer ni de pratiquer la psychothérapie. Le certificat obtenu est uniquement l’attestation d’une formation continue approfondie dans le domaine du traumatisme.



La formation est divisée en trois parties : Débutant (1ère année), Intermédiaire
(2ème année), Avancé (3ème année)

Formation SE
– Contenu de la formation

Formation SE - 1ère année (année débutant)

  • Concepts de base de la SE
  • Reconnaître les signes du corps et du système nerveux
  • Orientation vers l'extérieur et vers l'intérieur
  • Enseignement des techniques de base pour la réponse thérapeutique
  • Stabiliser le vortex intérieur (ressources)
  • Energie liée au déchargement par titrage
  • Application du principe horizontal "1 seule boucle, 1 titrage"
  • Exercices d'échouage, de délimitation et de confinement en SE
  • Éveiller les réactions de défense et d'orientation
  • Travailler avec le les éléments du SIBAM : Sensations, Images, Comportements (Behaviours), Affects, Significations (Meanings)
  • Dynamique de couplage lors d'un traumatisme (sur/sous couplage)
  • Travailler avec la lutte, la fuite et le figement (Fight, Flight and Freeze)
  • Rejoindre au lieu de fusionner - le principe "al dente" et le travail sur les traumatismes
  • SE-Premiers secours
  • Traumatisme et mémoire
  • Prévenir les nouveaux traumatismes
  • Chronologie des processus physiologiques en cas de menace majeure

Formation en SE - 2ème année
(année intermédiaire)

(Ne peut être suivie que si l'"année pour débutants" a été entièrement achevée conformément aux directives d'étude)

  • Courte répétition et intégration du matériel de la 1ère année
  • En s'appuyant sur le travail horizontal, appliquer à nouveau les techniques verticales
  • Présentation de toutes les catégories de traumatismes et des interventions spécifiques :

  1. Activation globale de haute intensité (GHIA) : hallucinogènes, psychose, détresse fœtale / stress fœtal, traumatisme de naissance, fièvre, noyade, suffocation, etc.
  2. Attaques inévitables (généralités, abus sexuels, attaques d'animaux sauvages, guerre, raids, etc.) Blessures physiques (opérations et anesthésie, empoisonnement, brûlures)
  3. Impact grave - manque de défense/réaction physique (chutes, accidents de la circulation graves aux conséquences dramatiques, blessures à la tête)
  4. Traumatisme émotionnel (perte générale, grave, abandon, négligence, abus continu)
  5. Catastrophes naturelles (tremblements de terre, incendies, tornades, ouragans, inondations, changements sociaux)
  6. L'horreur, la torture, les abus rituels, les camps de concentration, etc.
  7. Distinction entre développement / personnalité et traumatisme de choc

Formation en SE - 3ème année (année avancée)

(Ne peut être suivie que si les deux premières années de formation ont été effectuées conformément aux directives d'étude)

  • Récapitulation du matériel des deux premières années avec comme objectif la poursuite de l'intégration de ce qui a été appris
  • Théorie polyvagale et SE
  • Reconnaissance et travail avec la vague de cohérence
  • Confinement en cas de traumatisme complexe
  • Syndromes tels que le syndrome du côlon irritable, le syndrome de fatigue chronique (SFC, fatigue constante), la fibromyalgie, la migraine, etc.
  • Travailler avec les yeux
  • Interventions verticales profondes par des états de conscience ou de mort élargis
  • Modèle de coquille énergétique
  • Nouveaux thèmes découlant de la recherche actuelle
  • Autres domaines demandés par les participants au cours
  • La carrosserie en SE : la théorie et son application dans la pratique
  • Travailler avec les diaphragmes, les articulations et les organes

Conditions de participation à la
Somatic Experiencing selon le Dr. Peter A. Levine

Le Diplôme Somatic Experiencing (SE) est attribué aux participants du cours de 39 jours (intro comprise). Les conditions sont les suivantes:

  • avoir assisté à l’intégralité du cours : 3 jours d’introduction, 12 jours durant la 1ère année (niveau débutant), 12 jours durant la 2ème année (niveau intermédiaire) et 12 jours durant la 3ème année (niveau avancé).
  • avoir effectué 7 - 8 séances de SE par année (soit 22 au total) auprès de thérapeutes reconnus. Une liste des praticiens SE reconnus par Peter A. Levine, PhD, est mise à jour et distribuée lors de chaque formation.
  • avoir reçu 7 heures de supervision individuelle durant la 1e année, avoir reçu 7 heures durant la 2e année et 8 durant la 3e année. 3 heures de supervision de groupe, lorsque le groupe est important, valent 1 heure de supervision individuelle. Une journée de cours comptant 6 heures de supervision en grand groupe vaut donc, pour les besoins de la formation, 2 heures de supervision individuelle.
  • pouvoir présenter le formulaire ad hoc attestant des heures de thérapie et de supervision effectuées.


Une attestation de participation est remise chaque année durant la formation.

"Je suis très reconnaissante que la SE existe en Suisse, car cela m'a redonné à la fois la joie de vivre et une grande qualité de vie ! U.Z.

Objectifs

  • Répandre largement la compréhension de ce qu’est le traumatisme et montrer de nouvelles voies pour en libérer les personnes concernées (comprendre et résoudre le traumatisme).
  • Grâce à cette nouvelle approche fondée sur la neurobiologie, nous souhaitons contribuer, dans différents domaines professionnels, à éviter aux victimes une réactivation incessante qui risque d’entraîner une retraumatisation.
  • Rétablir les barrières naturelles et rendre à la voix intérieure et à l’autorégulation la place qui leur revient, même lorsque le monde extérieur exerce un attrait et une fascination irrésistibles.
  • Voir des professionnels compétents, venus d’horizons très variés, adopter une approche différente du traumatisme. Le traumatisme n’est pas seulement un coup du destin, c’est aussi une occasion à saisir.
  • Globalement : contribuer à un monde moins traumatisé et sortir de la spirale des retraumatisations mutuelles.

novembre

Dominique Dégranges (CH)
CHF 8'550